Les planètes au fil de l’Yvette

Accueil > Parlons astronomie > Pour aller plus loin > Les sondes, aventurières de l’espace...

Les sondes, aventurières de l’espace...


JPEG - 86.8 ko
Paysage de Titan photographié par la sonde Huygens, © NASA

La Lune est notre plus proche voisine dans l’espace, aussi c’est vers elle que les premières sondes ont été envoyées. Puis d’autres sondes ont survolé les différentes planètes du Système Solaire. À présent, de petits robots ont été déposés à la surface de Mars.

Les sondes emportent des instruments d’analyse, caméras, radars ou encore spectromètres, qui enregistrent et transmettent des données vers la Terre. Ces données permettent de déduire la composition des objets analysés et trahissent la présence d’eau, d’impacts, de mouvements tectoniques qui apportent de nombreux renseignements sur l’histoire de l’objet. Ainsi, la sonde européenne Huygens a-t-elle atterri sur Titan, un satellite de Saturne, envoyant des images d’un paysage de vallées. Les données de la sonde Cassini ont permis de confirmer qu’il existe des lacs d’hydrocarbures liquides près des pôles de Titan.

La mission Mars Exploration Rover de la NASA a permis à deux petits robots nommés Opportunity et Spirit of Discovery de se poser sur Mars en 2004. Les deux robots circulent depuis à la surface de Mars en émettant leurs informations et leurs images. De petites sphères de 2 à 3 mm de diamètre, surnommées familièrement « myrtilles » par la NASA, ont été observées par Opportunity à la surface de rochers, excitant l’imagination des astrochimistes : roches fondues par un volcan, résidus d’impacts de météorites, concrétions minérales ou sédimentaires et même concrétions d’origine bactérienne sont les hypothèses avancées. À l’heure actuelle, le débat n’est pas tranché.

JPEG - 59.8 ko
Une des « myrtilles » qui intriguent les scientifiques, © NASA

Ce texte est actuellement affiché sur Panneau de Neptune.


Accueil | Plan du site | Espace privé