Les planètes au fil de l’Yvette

Accueil > Parlons astronomie > Pour aller plus loin > Le ciel de nuit à vue d’œil

Le ciel de nuit à vue d’œil


JPEG - 71.1 ko
Photographie de la constellation d’Orion par le télescope Hubble, © NASA

La nuit est bien noire ce soir : allongé dans l’herbe il est bon de regarder le ciel ! Mais au fait, que voit-on ?

Les objets célestes visibles de nuit à l’œil nu sont de nature variée : planètes comme Vénus, étoiles comme Sirius, amas d’étoiles comme les Pléiades ou galaxies comme le nuage de Magellan. Les étoiles semblent regroupées en figures dans le ciel : ce sont les constellations. Les noms des constellations de l’hémisphère Nord, qui évoquent des figures mythologiques, ont été le plus souvent choisis par des astronomes grecs. Les constellations visibles de l’hémisphère Sud, décrites plus tardivement, portent des noms d’objets usuels en sciences comme la boussole. A l’heure actuelle, 88 constellations sont reconnues.

Les constellations sont des regroupements qui n’ont pas de fondement astronomique. Si l’on considère le ciel non pas comme un espace à deux dimensions sur lequel les objets seraient plaqués mais comme un espace à trois dimensions, les différents objets sont dispersés et parfois très éloignés les uns des autres. C’est leur différence d’éclat et leur position dans le ciel qui nous donnent l’impression qu’ils sont regroupés. Ainsi, dans la constellation d’Orion, l’étoile Bételgeuse est-elle située à 520 années-lumière de la Terre tandis que Rigel, dans la même constellation, est à environ 800 années-lumière. Malgré cela, la constellation d’Orion dans le ciel d’hiver de l’hémisphère Nord est l’une des plus faciles à repérer !

JPEG - 58.5 ko
Carte de la constellation d’Orion, © Wikipédia

Ce texte a été affiché sur Le panneau de Mars du 8/10/2009 au 18/10/2010.


Accueil | Plan du site | Espace privé