Les planètes au fil de l’Yvette

Accueil > Parlons astronomie > Quelques éléments d’astronomie > Planètes géantes ou étoiles ratées ?

Planètes géantes ou étoiles ratées ?


Parfois le cœur de l’astronome balance… Que penser de Jupiter et de ses collègues, ces gigantesques boules d’hydrogène et d’hélium ?

Imaginez que vous réunissiez une centaine de Jupiters. Au centre de cette énorme masse de gaz s’amorcent spontanément d’intenses réactions nucléaires. Lumière ! Chaleur ! Une nouvelle étoile s’éveille au firmament…

Vous disposez seulement d’une dizaine de Jupiters ? Vous aboutirez à une naine brune, une étoile à la lumière si faible qu’elle passe facilement inaperçue.

Plus petite encore, la masse de gaz ne connaîtra jamais l’illumination. Vous n’obtiendrez qu’une simple planète géante, semblable à Jupiter et à ses consœurs.

Autour de certaines étoiles de notre galaxie circulent des exoplanètes géantes, mi-planètes, mi-étoiles, surnommées… Jupiters chauds !

JPEG - 31.5 ko
A gauche, la première exoplanète à être observée directement. A droite, son étoile, une naine brune dans la constellation de l’Hydre. La planète doit avoir environ 5 fois la masse de Jupiter. © VLT / NACO

Ce texte est actuellement affiché sur Le panneau de Jupiter.


Accueil | Plan du site | Espace privé