Les planètes au fil de l’Yvette

Accueil > Le système solaire à l’échelle > D’autres systèmes solaires à l’échelle

D’autres systèmes solaires à l’échelle

Nous essayons de recenser toutes les représentations du système solaire à l’échelle dans le monde (sauf aux États-Unis, où elles sont trop nombreuses). Si vous en connaissez une qui ne figure pas dans cette liste, merci de nous la signaler.


France :

- Les planètes au fil de l’Yvette (Essonne) Sur ce parcours de 5 km entre Gif-sur-Yvette et Orsay (échelle 1/1 000 000 000), chaque planète est placée sur un grand panneau portant des textes sur le système solaire et d’autres sujets d’astronomie.

- Huningue (Haut-Rhin)
ce parcours qui s’étend le long de pistes cyclable sétend sur 6 km environ (échelle 1/ 1 000 000 000).

- Observatoire de Paris Meudon (Hauts-de-Seine)
ce parcours au cœur de l’observatoire de Meudon fait environ 600 mètres de long.

- Saint-Jeannet (Alpes-Maritimes)
Ce parcours, conçu par une classe en école primaire s’étend sur 6 km.

- La Couyère (Ille-et-Vilaine) Le chemin solaire de 450 m (échelle 1/10 000 000 000) mène de la mairie à l’observatoire de la Société Astronomique de Rennes.

- Cholet (Maine-et-Loire) Ce parcours de 11 panneaux suit un sentier pédestre sur 6 km (échelle : 1/1 000 000 000), depuis le Palais de Justice jusqu’au barrage du Verdon.

Royaume-Uni :

- York
Un joli parcours à faire à vélo qui s’étend sur 10 kilomètres (échelle : 1/575 872 239).

- Otford Ce modèle réduit représente la position des planètes autour du soleil au 1er janvier 2000. Le circuit d’une circonférence de 984 mètre (échelle : 1/4 595 700 000) est très agréable car localisé dans la campagne anglaise du Kent.

Allemagne :

- Gundremmingen La promenade d’une distance de 3 km (échelle : 1/ 1 740 000 000) fut crée en 2004 afin de célébrer les 20 ans de jumelage franco-allemand entre les municipalités de Gundremmingen et de Ahuillé.

- HagenIl s’agit du tout premier modèle de notre système solaire. Cette reconstitution d’une échelle de 1/1 000 000 000 fut mise en place en 1965 à la fin de la reconstruction de l’hôtel de ville, elle fut modifié en 1971 pour les 225 ans de la ville d’Hagen car la position des planètes par rapport au Soleil n’était pas fidèle à la réalité.

- Ehrenfriedersdorf Ce sentier permit de revaloriser un ancien terrain minier grâce à la mise en place maquettes (réduites à une échelle de 1/1 000 000 000) et de panneaux d’informations sur le Soleil et ses planètes.

- Munich Les échelles et les distances sont ici représentées à la dimension 1/ 1 290 000 000. La marche de 4,5 km permet de relier le Deutsches Museum au Zoo de Munich.

Suisse :

- Marly Ce sentier (échelle 1/1 000 000 000), le premier de Suisse Romande et rénové en 2004 permet d’observer les maquettes des planètes sur des monolithes de granit et rejoins à l’Observatoire astronomique d’Ependes.

- Payerne Ce modèle réalisé par des élèves de l’école secondaire de Payerne, représente les planètes du système solaire à une échelle où le soleil est une boule de 55 cm de diamètre. Cependant Pluton n’apparait pas.

- Morgins
Cette promenade a été remise à jour l’été 2009 par l’Association Astro-Chablais, et se déroule sur près de 4 km dans la montagne suisse.

- Zurich
La promenade d’une heure et demi à deux heures (échelle : 1/1 000 000 000) permet de découvrir le système solaire tout en profitant du paysage alpin, de la ville de Zurich et de son lac.

- St Luc Cette randonnée de 6 km (échelle 1/1 000 000 000) allie plaisir de l’astronomie, de la marche et de l’art car les planètes sont présentées sur des œuvres d’art.

- Le Locle Le centre pédagogique "Les Billodes" a installé le long du Doubs ce parcours à l’échelle 1/1 000 000 000 qui n’est accessible que l’été.

Suède :

- Stockholm
Il s’agit du plus grand modèle : le système solaire à lui seul mesure près de 300 km (échelle : 1/20 000 000). La ville de Stockholm et divers institutions scientifiques sont à l’origine du projet.

Finlande :

- Helsinki
Le modèle de 6 km de long environ (échelle : 1/1 000 000 000) est le projet d’un astronome amateur, de l’URSA et de la ville d’Helsinki. Il est possible d’observer le soleil à l’aide de jumelles à chaque planète à l’exception d’Uranus.

États-Unis :

- Anchorage, AlaskaVous pourrez vous promener à la vitesse de la lumière puisqu’ici les planètes sont réduites de telle façon qu’un pas représente la distance que parcoure la lumière en une seconde. De plus, le site propose la vue inédite et en temps réel de la maquette du soleil sur la 5ème avenue d’Anchorage.

- Gainesville, Floride La promenade ne mesure que 1,5 km (échelle : 1/4 000 000 000) mais elle nous permet d’appréhender notre système solaire du point de vue artistique. En effet les informations sur les différentes planètes sont gravés sur des plaques elles-mêmes intégrées dans des œuvres artistiques.

- Gainesville, Géorgie Il s’agit d’un modèle sponsorisé par de nombreux mécènes à l’échelle 1/2 000 000 000.

- Peoria, Illinois Ce modèle, à très grande échelle (1/ 125 000 000), a la particularité d’avoir la majorité de ses planètes en intérieur dans différents bâtiments de la ville et ses environs.

- Presque Isle, Maine Les lycées et organisations du Nord du Maine ont participé à la création de ce modèle ayant une échelle de 1/93 000 000.

- Ithaca, New York L’exposition fut créée en 1997 en la mémoire de Carl Sagan, astrophysicien, professeur de Cornell et habitant d’Ithaca décédé en 1996. Le modèle est à l’échelle 1/5 000 000 000.

- Cleveland, Ohio La promenade fut mise en place par le Centre de Recherche Glenn de la NASA, le Metroparks et les écoles publiques de Cleveland. Les planètes, étant réduites à l’échelle 1/5 000 000 000, sont indiquées par des panneaux, .

- Washington, D.C. Le système solaire au 1/10 000 000 000 baptisé VOyage s’étend sur le National Mall, parmi les principaux musées et monuments de la capitale. Il est conçu pour être facilement dupliqué et des copies existent dans plusieurs villes des États-Unis.

Australie :

- Coonabarabran, NSW Ce modèle d’une échelle de 1/38 000 000 était le plus grand modèle existant lors de sa construction, en 1997. Même si ce n’est plus le cas aujourd’hui, il reste intéressant de par les paysages typiquement australiens qu’il traverse et le fait que le dôme de l’observatoire anglo-australien représente le Soleil à l’échelle.

Représentations artistiques du système solaire

Ces représentations n’utilisent pas la même échelle pour les dimensions des astres et les distances qui les séparent. Ce ne sont donc pas des systèmes solaires à l’échelle. Seuls quelques exemples sont donnés ici.

France :

- Université Joseph Fourier à GrenobleLe sentier s’intègre dans le site de l’arboretum sur le campus de Grenoble ce qui en fait un cadre agréable. Les planètes sont représentées artistiquement à une échelle d’1/110 000 000, seule la Lune ne correspond pas car elle ne serait alors qu’une poussière.

- Toulouse, le parterre des planètes dans le parc de la cité de l’espace La cité de l’espace propose au public d’essayer de reconnaitre les planètes grâce à des maquettes incrustées dans un parterre de dalles métalliques.

Royaume-Uni :

- Cheshire, Jodrell Bank Observatory Le projet technique, scientifique et artistique Spaced Out prévoit l’installation, dans des zones scolaires ou astronomiques, de 18 œuvres artistiques représentant les différents corps célestes de notre système solaire. Cela en fait le plus grand modèle du Royaume-Unis (échelle 1/15 000 000).

Croatie :

- Zagreb Cette œuvre intitulée "Nine views" fut réalisée Davor Preis et représente les neuf planètes sous forme de sphères métalliques fixées dans la ville de Zagreb.


Accueil | Plan du site | Espace privé